Membres | Membres associés

Édouard Gardella

Édouard Gardella
Chargé de recherche
Discipline : Sociologie
Institution(s) de rattachement : CNRS
Institution secondaire : Centre Max Weber (UMR 5283)

Champs de recherche:

Sociologie de la relation d'assistance ; sociologie de l'exclusion du logement ; sociologie de la production sociale du temps ; méthodes d'explication en sciences sociales

Coordonnées professionnelles

Centre Max Weber, Institut des Sciences de l'Homme
14 avenue Berthelot
69363 Lyon cedex 07

edouard.gardella[at]ish-lyon.cnrs.fr

0472726445

 

Edouard Gardella est chargé de recherches au CNRS. Il a soutenu une thèse en 2014 qui porte sur la politique sociale destinée aux personnes sans abri en France appelée « urgence sociale ». Il a conduit ce travail dans une perspective interactionniste : il a analysé le fonctionnement quotidien de cette relation d’assistance dans une approche symétrique (en interrogeant les personnes sans-abri et en ethnographiant le travail des aidants, que ce soit les professionnels de terrain ou les administrateurs de l'Etat). Il a resitué ces pratiques dans la dynamique historique de transformations du problème public du sans-abrisme des années 1980 jusqu’à nos jours. Il propose à partir de ce travail le concept de chronopolitique, qui invite à suivre les processus par lesquels les épreuves de synchronisation entre dispositifs d'aide et attentes des personnes aidées deviennent (ou pas) enjeu de disputes publiques et de régulation politique.

Ses recherches actuelles portent essentiellement sur trois domaines :

- les pratiques d’habiter des individus en situation d’exclusion du logement, avec une réflexion méthodologique sur l'explication sociologique fondée sur l'induction analytique ;

- les processus d'accompagnement social dans les habitats d’assistance de longue durée, avec une réflexion politique sur l'émergence éventuelle d'un droit à habiter ;

- l’autonomisation des individus et groupes jugés vulnérables comme enjeu problématique des politiques sociales et des sciences sociales.

Ces enquêtes, concernant plus largement le traitement institutionnel des individus jugés vulnérables, le conduisent à élaborer une sociologie de la production sociale du temps et de l'autonomie.

Il est membre de l'équipe « Politiques de la connaissance » du Centre Max Weber et du réseau de recherche « Aux frontières du sans-abrisme ». Il assure également plusieurs séminaires à l’EHESS : « Enquêtes sur les processus de responsabiliation » (avec plusieurs membres du LIER) ; « Lectures en sciences sociales sur les temporalités » (avec Marc Bessin) ; « Enquêtes sur les temporalités » (avec Marc Bessin et Arnaud Fossier). Par ailleurs, il est membre du Conseil de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES).

 

 

Parmi les dernières publications

« Sociologie de la réflexivité dans la relation d'assistance. Le cas de l'urgence sociale », Sociologie du travail, vol. 59, n° 3, 2017 [URL : http://sdt.revues.org/853].

« Temporalités des services d’aide et des personnes sans-abri dans la relation d’urgence sociale : une étude du fractionnement social », Sociologie, vol. 7, n°3, 2016, p. 243-260 [URL: https://sociologie.revues.org/2779].

« Accompagner sans fin. Epreuves temporelles dans les hébergements sociaux de longue durée », SociologieS, dossier « Les épreuves de professionnalité dans le travail social » (dirigé par Bertrand Ravon et Pierre-André Vidal-Naquet), 2016 [https://sociologies.revues.org/5458]. 

« L’urgence comme chronopolitique. Le cas de l’hébergement des sans-abri », Temporalités, n°19, 2014 [URL : https://temporalites.revues.org/2764].

Les sciences sociales et le sans-abrisme. Recension bibliographique de langue française 1987-2012, Saint-Etienne, PUSE, 2013 (direction avec Katia Choppin, et en collaboration avec Pascale Pichon, Elodie Jouve et Marine Maurin).

L’urgence sociale en action. Ethnographie du Samusocial de Paris, Paris, La Découverte, 2011 (avec Daniel Cefaï).

L'engagement ethnographique, Paris, EHESS, 2010 (avec Daniel Cefaï, Paul Costey, Carole Gayet-Viaud, Philippe Gonzales, Erwan Le Mener et Cédric Terzi).

Document(s) à télécharger

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

Monothéisme et politeia

Colloque - Vendredi 16 mars 2018 - 09:30Monothéisme et politeiaLe Dieu-Un, l’ordre politique, la vie collective 16-17 mars 2018Organisation : Fethi Benslama – Julia Christ – Anoush GanjipourInstitut Humanités, Sciences et Sociétés [Université Paris Diderot] - Laboratoire interdisciplinaire d’étu (...)(...)

Lire la suite

Penser le soin à travers ses tensions

Colloque - Vendredi 09 mars 2018 - 09:00Le soin est aujourd’hui un thème fédérateur de divers enjeux (médical, environnemental, parental, amical, politique, climatique) qui ont pour point commun de chercher à prendre en charge la fragilité de la vie. Ainsi que l’ont montré les éthiques du care, (...)(...)

Lire la suite

Call for abstract : Financialization and development policies : Critical perspectives on new financial circuits for international development projects

Appel recherche - Mardi 06 mars 2018 - 17:00Call for abstract for an academic conference on financialization and international development in Hamburg, Germany.Financialization and development policies : Critical perspectives on new financial circuits for international development projects.A conf (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Cyril Lemieux
Directeur adjoint : Yannick Barthe
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr