Membres | Membres associés

Julia Christ

Julia Christ
Chargée de recherche - Membre du bureau du laboratoire
Discipline : Philosophie
Institution(s) de rattachement : CNRS
Institution secondaire : CURAPP

Champs de recherche :

philosophie sociale, théorie critique, philosophie politique

Coordonnées professionnelles

CURAPP UMR 7319
Faculté de Droit et de Science Politique
Pôle Universitaire Cathédrale
10, Placette Lafleur
BP 2716
80027 AMIENS Cedex 1

christ[at]phare.normalesup.org

Julia Christ est philosophe, chargée de recherches au CNRS. Spécialiste de la théorie critique (Ecole de Francfort) elle a soutenu en 2013 une thèse sur la théorie de la société de Th. W. Adorno qu’elle reconstruit à l’aide des concepts de « règle » et de « jeu ». Cette reformulation lui a permis de dégager un concept de totalité sociale capitaliste, propre à la première théorie critique et proche de celle du structuralisme marxiste, qui la comprend comme un jeu au sein duquel les acteurs suivent, de manière inconsciente, des règles qui les constituent comme sujets d’action et de pensée mais qui leur sont indisponibles. Cela ouvre sur trois problématiques : au niveau de l’épistémologie celle de l’accessibilité des règles de la vie sociale aux acteurs et, sur cette base, pour la sociologie. Au niveau moral celle de l’universalité de règles dont la production est, du fait de la division du travail capitaliste, essentiellement contingente. Au niveau politique celle de la capacité des acteurs à s’approprier de manière réflexive les règles qui les constituent dans leur pensée et leur action et à y puiser, alors que leur statut moral même est mis en cause, des ressources pour articuler leurs jugements critiques. Ce travail a permis d’introduire une distinction nette entre des philosophies sociales (Habermas, Honneth) et des théories de la société (Marx, Adorno, Althusser), les derniers mettant en avant des formes de cohésion sociale négative (fétichisme, identification avec l’agresseur/culpabilité/dette, méconnaissance) là où les premiers s’attachent à dégager une dimension morale (justice, solidarité) du lien social. Le statut, voire la possibilité même de la critique immanente formulée par les acteurs, sont fortement affectés par la valeur que la théorie accorde à la cohésion sociale.

Elle prolonge actuellement cette recherche d’une part par un travail sur la dette comme lien social et, sur le long terme, par une interrogation sur le concept de corps social tel qu’il a été forgé et retravaillé au 19e siècle et la forme de causalité qui est censée le caractériser, à savoir la « régulation ». Elle est par ailleurs traductrice des écrits sociologiques d’Adorno, secrétaire générale de l’Association Internationale Hegel (IHV) et co-organise depuis 2011 le séminaire de recherche sur la Théorie critique à l’ENS qui porte cette année sur « Théorie critique et psychanalyse ».


Parmi les dernières publications :

 

Kritik des Spiels. Spiel der Kritik. Zur Sozialphilosophie Adornos, Baden-Baden, Nomos, 2017

« Kommentar zu: Juliette oder Aufklärung und Moral » [Commentaire du chapitre « Juliette ou les Lumières et la morale » de la Dialectique de la raison], in G. Hindrichs, (dir.), Klassiker Auslegen : Dialektik der Aufklärung, Berlin, Akademie-Verlag, 2017, pp. 41-61.

« Totalité et symptôme ou comment lire ‘la société’ », in G. Fondu/A. Burlaud (dir), Althusser 1965, Paris, Editions sociales, 2017 ; à paraître

J. Christ/F. Nicodème (dir.), L’injustice sociale, quelles voies pour la critique, Paris, PUF, 2013.


Parmi les dernières traductions :

 

Th. W. Adorno, Le conflits des sociologies. Théorie critique et sciences sociales, Paris, Payot (Critique de la politique), 2016

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

La condition blanche. Réflexion sur une majorité française

Journée(s) d'étude - Vendredi 29 juin 2018 - 08:30 Journée d’étude « La condition blanche. Réflexion sur une majorité française »organisée par Mathilde Cohen (CNRS-IMM-UConn) & Sarah Mazouz (CNRS-CERAPS) Vendredi 29 juin 2018,Salle 13, EHESS, 105 bd Raspail, 75006 Paris(salle 11 pour les pauses (...)(...)

Lire la suite

Les chercheurs et leurs pratiques : discours, savoirs, pouvoirs

Journée(s) d'étude - Lundi 11 juin 2018 - 09:00Researchers and their practices: discourses, knowledge, power3rd Workshop organized by Institut Marcel Mauss (IMM), Centre d’Étude des Mouvements Sociaux (CEMS), Groupe Sciences et Technologies (GST) and the ERC DISCONEX team. Organisateurs :Johanne (...)(...)

Lire la suite

"Social Reflexivity and Informalization"

Journée(s) d'étude - Jeudi 17 mai 2018 - 09:00Journée d'étude "Social Reflexivity and Informalization"17 mai 2018 - 9h-18h30Reid Hall. 4 rue de Chevreuse, 75006. Métro: Vavin ou Notre-Dame-des-Champs Cette journée d'étude, qui se déroulera en anglais, a pour vocation de faire dialoguer la notion (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Cyril Lemieux
Directeur adjoint : Yannick Barthe
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr