Vie du labo | Actualités

20 décembre 2018: "Sociologie du pouvoir absolu"

20 décembre 2018:

Soutenance de la thèse d'Aleksandr Lutsenko (LIER) intitulée "(In)soumissions en direct. Enquête sur la production d'une autorité "absolue" du chef de l'Etat dans la Russie contemporaine (1990-2018)"

 

54 boulevard Raspail. Salle A07_37 - 20 décembre 2018 - 14h-18h.

Membres du jury: Françoise Daucé (DE à l'EHESS) - Florence Delmotte (PR à l'université Saint-Louis à Bruxelles) - Gilles Favarel-Garrigues (DR CNRS à Sciences Po) - Jean-Philippe Heurtin (PR à l'université de Strasbourg) - Cyril Lemieux (DE à l'EHESS, directeur de la thèse) - Louis Quéré (DR CNRS à l'EHESS).


Résumé: Comment se constitue un pouvoir politique réputé absolu là où dans la séquence historique immédiatement antérieure le chef de l’Etat ne jouissait pas d’une position prééminente et où s’observaient au contraire entre lui et les autres membres des élites de faibles écarts statutaires ? Norbert Elias avait placé cette énigme au cœur de ses réflexions dans La société de cour. L’ambition de cette thèse est de la reprendre à partir d’un tout autre contexte socio-historique et sur une temporalité plus courte : en s’inspirant de la démarche éliasienne mais aussi de certains apports de la sociologie pragmatique et de l’ethnométhodologie, il s’agit de comprendre comment, en l’espace d’à peine deux décennies, un rapport de domination politique particulièrement marqué a pu s’instaurer en Russie entre le chef de l’Etat et les magnats de l’économie. Dans les années 1990, ces derniers, qu'on appelait alors "oligarques", étaient réputés faire jeu égal avec le pouvoir politique, sinon le dominer : vingt ans plus tard, les leaders des milieux d’affaires adoptent en public des attitudes de docilité à l’égard du chef de l’Etat, selon une modalité cérémonielle qui n’est pas sans rappeler celle qui caractérisait le rapport des courtisans au monarque dans les sociétés d’ordre.

Pour analyser le processus de cette soumission, la thèse se centre sur une forme particulière de cérémonial public : les émissions télévisées dans lesquelles des journalistes interviewent des membres des élites économiques. Fondé sur l’analyse d’un corpus d’émissions diffusées sur la chaîne de télévision publique Russie 24 et sur celle, "indépendante", Dozhd, ce dispositif d’enquête permet de mettre en lumière les procédés à travers lesquels les participants aux émissions se manifestent mutuellement l’autorité d’un président dont la particularité est d’être alors physiquement absent de la situation d’interaction. Il permet, à cet égard, de prendre la pleine mesure du rôle central que les attentes partagées et les processus interprétatifs en situation jouent dans ce que Norbert Elias appelle le "mécanisme du pouvoir". En suivant ce fil, la thèse étudie ensuite, à l’aide d’entretiens réalisés avec les journalistes et les responsables des deux chaînes de télévision concernées, comment les dispositifs d’interview télévisé des magnats russes sont construits, pensés et préparés en vue de mettre à l'épreuve la capacité des interviewés à se soumettre au pouvoir politique. Enfin, elle explore la question éliasienne du changement du psychisme chez ceux qui se soumettent : en s’appuyant sur l’analyse d’un corpus de données de presse et de documents audiovisuels, elle tente de comprendre comment la nouvelle attitude, soumise, des élites économiques à l’égard du pouvoir politique a été collectivement interprétée et comment, à cette occasion, une nouvelle forme de "personnalité" a été valorisée chez les élites économiques. A travers ces trois moments successifs, la thèse suggère que, contrairement à la croyance entretenue par le monarque "absolu", le fondement de la domination politique qu’il exerce, réside moins dans sa puissance propre ou son charisme que dans les interactions entre ses sujets et dans les croyances que ces dernières entretiennent parmi eux.

 

Mots-clés : Russie contemporaine; domination politique; Norbert Elias; sociologie des élites; médias russes; Vladimir Poutine.

En savoir plus sur Aleksandr Lutsenko.

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS

Au mois d'octobre 2019


*


JEUDI 10 OCTOBRE

 

 

16h-17h30. 2 rue Perrée. Carreau du Temple. Grand auditorium.

 

Dans le cadre des Journées d’études internationales : "L’évaluation des personnes placées sous main de justice : genèse, usages, enjeux" [organisées par la Direction de l’administration pénitentiaire]

 

Séverine Chauvel  (LIRTES & LIER-FYT) :  "Usages de l’évaluation dans les parcours scolaires".


Programme complet des Journées: voir ici.


 

VENDREDI 11 OCTOBRE

 

 

10h-12h. 10 rue Monsieur-le-Prince. Salle commune du LIER-FYT.

 

Séance de discussion ouverte à toutes et tous à l’occasion du passage à Paris de Natalia Smolianskaïa [animée par Cyril Lemieux]

 

Natalia Smolianskaïa (Ecole des hautes études en économie de Moscou) : "Malevitch, les avant-gardes russes et les ‘conflits de modernité’" (en français).

 


*******************

 

11h-16h. Buenos Aires (Argentine). Miñones 2073. Centro de investigaciónes filosóficas.

 

Dans le cadre du workshop "Perspectivas contemporáneas de la filosofía política: Instituciones y Derecho" [organisé par le Centro de investigaciónes filosóficas (CONICET)]

 

Michele Spanò (LIER-FYT) donnera la conférence principale intitulée : "Institución. Filosofía, derecho, política".

 

 

 

MARDI 15 OCTOBRE

 


14h-20h. Buenos Aires (Argentine). Miñones 2073. Centro de investigaciónes filosóficas.

 

Michele Spanò (LIER-FYT) donnera  un séminaire intensif pour spécialistes : "Más allá del derecho subjectivo. El derecho civil y la política del los modernos". 

 

*******************


19h-21h. 105 boulevard Raspail. Salle 4.

 

Séminaire "Réalisme et anti-réalisme axiologique et déontique" [Otto Pfersmann (LIER-FYT) & Frédéric Nef]


Première séance.

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

 

JEUDI 17 OCTOBRE

 

 

10h-13h. 105 boulevard Raspail. Amphithéâtre François Furet.

 

Séminaire "Sociologies d’aujourd’hui" [Yannick Barthe (LIER-FYT), Cyril Lemieux (LIER-FYT) & Samuel Thomas]

 

Première séance : "Enquêter collectivement sur les problèmes actuels de la sociologie".

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

 

VENDREDI 18 OCTOBRE

 

 

9h-11h. Campus Condorcet. Bâtiment Recherche Sud. Salle R074.


Séminaire "Analyser l’activité "telle qu’elle se fait" : les bases conceptuelles et méthodologiques de l’enquête vidéo-ethnographique" [Michel de Fornel (LIER-FYT) & Christian Licoppe]


Première séance.

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

*******************

 

14h30-16h30. Arras. Rue du Temple. Université pour tous d’Arras. Amphithéâtre Paul Verlaine.

 

Dans le cadre du festival "Citephilo" [organisé par l’association Philolille]

 

Discussion, en présence de l’auteur, de l’ouvrage de Pierre-Henri Castel (LIER-FYT), Le Mal qui vient (Cerf, 2018).

 

En savoir plus.

 

*******************

 

17h-19h30. Pérouse (Italie). 33 via Alessandro Pascoli. Dipartimento di Giurisprudenza. Sala Lauree.

 

Soutenance de la thèse de Veronica Pecile (LIER-FYT & Université de Pérouse) intitulée "Comment les communs sont devenus gouvernement : mobilisations citoyennes et cooptation institutionnelle à Palerme (Sicile)".

 

Membres du jury: Adalgiso Amendola (Université de Salerno); Clelia Bartoli (Université de Palerme); Maria Rosaria Marella (Université de Pérouse, co-directrice de la thèse); Michele Spanò (EHESS); Paolo Napoli (EHESS, directeur de la thèse); Mikhaïl Xifaras (Sciences Po - Paris)

 

En savoir plus.

 

 

LUNDI 21 OCTOBRE

16h-18h. 2 rue Conté. Conservatoire National des Arts et Métiers. Salle 31-2-85

Séminaire du Groupe d’étude sur le néolibéralisme et les alternatives (GENA)

Matilde Ciolli (LIER-FYT & Université Statale de Milan) : "Le populisme néolibéral et son ‘‘moment conservateur’" 


VENDREDI 25 OCTOBRE

 

 

9h-11h. Campus Condorcet. Centre de colloques. Salle multifonction n° 4.


Séminaire "Analyser l’activité "telle qu’elle se fait" : les bases conceptuelles et méthodologiques de l’enquête vidéo-ethnographique" [Michel de Fornel (LIER-FYT) & Christian Licoppe]


Deuxième séance.



 

LIER-FYT
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas
Directeur: Cyril Lemieux
Directrice adjointe : Julia Christ
A629 - 54 Boulevard Raspail 75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 49 54 20 61
Prtncipaux contacts : voir ici

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER-FYT et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier-fyt_info-request[at]ehess.fr