Projets

Ni guerre, ni paix

Les nouages de la violence et du droit dans la formation et la transformation des ordres politiques

Ce projet de recherche vise à étudier de façon comparative des situations historiques et contemporaines dont le point commun est qu’elles se situent dans l’écart entre la guerre et la paix.

Dans cette perspective, il poursuit l’objectif de contribuer à l’étude de la formation et de la transformation des ordres politiques, en faisant l’hypothèse qu’un ordre politique peut se caractériser par le type de nouages de la violence et du droit qui s’y observent. Ces ordres politiques sont alors envisagés dans des moments d’épreuve, lorsque ces nouages de la violence et du droit subissent des dislocations, les rendant jusqu’à un certain degré incertains. Le résultat attendu de cette approche est de réduire l’indétermination catégorielle qui pèse sur une diversité de formes de conflictualité. Une originalité du projet est de traiter dans un même cadre des nouages de la violence et du droit ordinairement traités séparément, en refusant notamment d’opposer les problèmes de sécurité que rencontrent les sociétés libérales et les économies avancées et les problèmes endémiques de violence souvent considérées comme propres aux pays du Sud.

Le projet est porté par une jeune équipe de chercheurs qui associe anthropologues, historiens, juristes, philosophes, politistes et sociologues. Il se caractérise par plusieurs traits. Tout d’abord, une forte implication empirique dans la mesure où le travail sera entrepris sur la base de l’étude et de la comparaison de configurations socio-politiques précises. Ensuite, une attention portée à la temporalité historique étant donné que, si le projet est orienté par la problématique des nouveaux types de conflits réputés être apparus avec la « globalisation », seul un retour sur le passé permet de mesurer et de spécifier ce qui fait la nouveauté des configurations actuelles. Enfin, un effort conceptuel et réflexif puisqu’il s’agira de considérer comment les notions descriptives aussi bien qu’analytiques des sciences sociales et politiques sont directement affectées par les transformations subies par les nouages du droit et de la violence.

Ce projet est issu d’un séminaire qui s’est tenu pendant trois ans à l’EHESS et à l’ENS, au cours duquel la problématique commune a été peu à peu élaborée en même temps que l’équipe s’est progressivement formée.

Projet financé dans le cadre du programme « blanc » de l’ANR (convention n° ANR-13-BSH1-0003-01, 2014-2017).

Membres de l’équipe : Dominique Linhardt (sociologie), Cédric Moreau de Bellaing (science politique), Julie Alix (droit), Adam Baczko (science politique), Ségolène Barbou des Places (droit), Laure Blévis (sociologie), Sylvaine Bulle (sociologie), Olivier Cahn (droit), Marielle Debos (science politique), Quentin Deluermoz (histoire), Nicolas Fischer (science politique), Jérémie Foa (histoire), Ninon Grangé (philosophie), Deborah Puccio-Den (anthropologie), Alexandre Rios-Bordes (histoire), Danny Trom (science politique).

Membres du comité scientifique : Geneviève Giudicelli-Delage (droit), Dominique Kalifa (histoire), Bruno Karsenti (philosophie), Sandrine Lefranc (science politique), Cyril Lemieux (sociologie), Christine Lazerges (droit), Stephen Sawyer (histoire).

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30Cette journée d’étude repose sur la confrontation des différentes perspectives développées par les sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Yannick Barthe
Directeur adjoint : Cyril Lemieux
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr