Vie du labo | Actualités

Du 2 au 31 mai 2017: Boyan Znepolski professeur invité au LIER

Du 2 au 31 mai 2017: Boyan Znepolski professeur invité au LIER

Du 2 au 31 mai 2017, Boyan Znepolski, maître de conférences HDR au département de sociologie de la Faculté de philosophie de l'Université de Sofia «St. Kliment Ohridski», sera invité au LIER.

Il donnera 4 conférences:

  • Mercredi 3 mai 10h-13h: "La théorie critique peut-elle se passer du concept de sujet? Discussion à partir des perspectives de Jürgen Habermas, Axel Honneth et Slavoj Žižek." dans le séminaire "Théorie critique et psychanalyse" animé par Julia Christ (LIER) et alii. Adresse: 45 rue d'Ulm. Ecole normale supérieure. Salle Cavaillès. Présentation du séminaire: voir ici.
  • Vendredi 5 mai 15h-18h: "Comment critiquer nos sociétés aujourd’hui: la démarche pragmatique en sociologie y suffit-elle?" dans le séminaire "Sciences sociales et formes contemporaines de la critique" animé par Pierre Charbonnier, Florence Hulak, Bruno Karsenti & Gildas Salmon (LIER). Adresse: 105 boulevard Raspail. Salle 7. Présentation du séminaire: voir ici.
  • Mardi 9 mai 15h-17h: "De quoi les Bulgares s'estiment-ils victimes? De quoi s'estiment-ils responsables? Etude des récits apocalyptiques sur le destin national à l’heure de la globalisation" dans le séminaire "La victimisation: une approche sociologique" animé par Yannick Barthe & Cyril Lemieux (LIER). Adresse: 105 boulevard Raspail. Salle 4. Présentation du séminaire: voir ici.
     
  • Date à déterminer: "Signification des aspects éthiques et esthétiques des mouvements protestataires de la place publique: le cas des protestations civiques en Bulgarie de 2013" dans le séminaire de Nilufer Göle, "Démocratie de la place publique : les mouvements de Meydan".

 

Présentation du travail de Boyan Znepolski: Après avoir travaillé au cours de sa thèse, et dans les années qui suivirent, sur la question des rapports entre herméneutique, théorie de l'agir communicationnel et sciences sociales (à travers, entre autres, les œuvres de Hans-Georg Gadamer, Paul Ricœur et Jürgen Habermas), B. Znepolski s'est donné pour programme, ces dix dernières années, d'analyser les conditions qui permettent (ou plutôt: qui pourraient permettre) à la sociologie et à la théorie sociale, telles qu'elles sont aujourd'hui produites au sein des universités européennes, d'être plus utiles aux luttes sociales et partant, plus efficaces sur le plan politique – ce qui exige d'elles qu'elles abandonnent leur position de surplomb vis-à-vis des «profanes» mais sans pourtant renoncer (toute la difficulté est là) à générer un point de vue qui transcende l'horizon des revendications politiques locales. Cela a amené à B. Znepolski à approfondir sa lecture des auteurs qui, ces dernières trente années, dans le contexte de la construction européenne puis de son élargissement aux anciens pays du bloc de l'Est, ont tenté de renouveler les modalités d'articulation entre la critique proprement théorique des pathologies sociales d'une part, et les pratiques contestataires effectives, d'autre part. Il a ainsi étudié de près l'œuvre de théoriciens entrés en discussion (et pour certains, en opposition) avec les positions défendues par J. Habermas, tels que Axel Honneth, Slavoj Žižek ou encore Jean- Marc Ferry. De même qu'il a cherché à analyser les tentatives visant à ouvrir des voies nouvelles à la critique sociale menés par des auteurs français, dont la démarche ne se réfère pas au point de vue habermasien, tels Alain Badiou ou Luc Boltanski. Ce programme de recherche l'a enfin conduit à étudier de quelle manière des savoirs et des considérations sur la réalité sociale, engendrés par le point de vue auquel permettent d'accéder les théories critiques des philosophes et des sociologues, entrent en contradiction ou au contraire en résonance avec certains mouvements sociaux, tels par exemple que la grande grève nationale qu'a vécu l'enseignement public bulgare en 2007 ou les manifestations étudiantes qui eurent lieu à Sofia en 2013. De là, B. Znepolski a été conduit à réfléchir au type de décalage que ces savoirs et ces considérations théoriques sont susceptibles d'introduire vis-à-vis des formes de pensée développées au sein des luttes sociales effectives – en particulier, autour de la question de la place que tendent à prendre aujourd'hui, dans de telles luttes, le nationalisme, la xénophobie et le "populisme".

 

Rubriques à consulter

EHESS
CNRS

Au mois d'octobre 2019


*


JEUDI 10 OCTOBRE

 

 

16h-17h30. 2 rue Perrée. Carreau du Temple. Grand auditorium.

 

Dans le cadre des Journées d’études internationales : "L’évaluation des personnes placées sous main de justice : genèse, usages, enjeux" [organisées par la Direction de l’administration pénitentiaire]

 

Séverine Chauvel  (LIRTES & LIER-FYT) :  "Usages de l’évaluation dans les parcours scolaires".


Programme complet des Journées: voir ici.


 

VENDREDI 11 OCTOBRE

 

 

10h-12h. 10 rue Monsieur-le-Prince. Salle commune du LIER-FYT.

 

Séance de discussion ouverte à toutes et tous à l’occasion du passage à Paris de Natalia Smolianskaïa [animée par Cyril Lemieux]

 

Natalia Smolianskaïa (Ecole des hautes études en économie de Moscou) : "Malevitch, les avant-gardes russes et les ‘conflits de modernité’" (en français).

 


*******************

 

11h-16h. Buenos Aires (Argentine). Miñones 2073. Centro de investigaciónes filosóficas.

 

Dans le cadre du workshop "Perspectivas contemporáneas de la filosofía política: Instituciones y Derecho" [organisé par le Centro de investigaciónes filosóficas (CONICET)]

 

Michele Spanò (LIER-FYT) donnera la conférence principale intitulée : "Institución. Filosofía, derecho, política".

 

 

 

MARDI 15 OCTOBRE

 


14h-20h. Buenos Aires (Argentine). Miñones 2073. Centro de investigaciónes filosóficas.

 

Michele Spanò (LIER-FYT) donnera  un séminaire intensif pour spécialistes : "Más allá del derecho subjectivo. El derecho civil y la política del los modernos". 

 

*******************


19h-21h. 105 boulevard Raspail. Salle 4.

 

Séminaire "Réalisme et anti-réalisme axiologique et déontique" [Otto Pfersmann (LIER-FYT) & Frédéric Nef]


Première séance.

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

 

JEUDI 17 OCTOBRE

 

 

10h-13h. 105 boulevard Raspail. Amphithéâtre François Furet.

 

Séminaire "Sociologies d’aujourd’hui" [Yannick Barthe (LIER-FYT), Cyril Lemieux (LIER-FYT) & Samuel Thomas]

 

Première séance : "Enquêter collectivement sur les problèmes actuels de la sociologie".

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

 

VENDREDI 18 OCTOBRE

 

 

9h-11h. Campus Condorcet. Bâtiment Recherche Sud. Salle R074.


Séminaire "Analyser l’activité "telle qu’elle se fait" : les bases conceptuelles et méthodologiques de l’enquête vidéo-ethnographique" [Michel de Fornel (LIER-FYT) & Christian Licoppe]


Première séance.

 

En savoir plus sur ce séminaire.

 

*******************

 

14h30-16h30. Arras. Rue du Temple. Université pour tous d’Arras. Amphithéâtre Paul Verlaine.

 

Dans le cadre du festival "Citephilo" [organisé par l’association Philolille]

 

Discussion, en présence de l’auteur, de l’ouvrage de Pierre-Henri Castel (LIER-FYT), Le Mal qui vient (Cerf, 2018).

 

En savoir plus.

 

*******************

 

17h-19h30. Pérouse (Italie). 33 via Alessandro Pascoli. Dipartimento di Giurisprudenza. Sala Lauree.

 

Soutenance de la thèse de Veronica Pecile (LIER-FYT & Université de Pérouse) intitulée "Comment les communs sont devenus gouvernement : mobilisations citoyennes et cooptation institutionnelle à Palerme (Sicile)".

 

Membres du jury: Adalgiso Amendola (Université de Salerno); Clelia Bartoli (Université de Palerme); Maria Rosaria Marella (Université de Pérouse, co-directrice de la thèse); Michele Spanò (EHESS); Paolo Napoli (EHESS, directeur de la thèse); Mikhaïl Xifaras (Sciences Po - Paris)

 

En savoir plus.

 

 

LUNDI 21 OCTOBRE

16h-18h. 2 rue Conté. Conservatoire National des Arts et Métiers. Salle 31-2-85

Séminaire du Groupe d’étude sur le néolibéralisme et les alternatives (GENA)

Matilde Ciolli (LIER-FYT & Université Statale de Milan) : "Le populisme néolibéral et son ‘‘moment conservateur’" 


VENDREDI 25 OCTOBRE

 

 

9h-11h. Campus Condorcet. Centre de colloques. Salle multifonction n° 4.


Séminaire "Analyser l’activité "telle qu’elle se fait" : les bases conceptuelles et méthodologiques de l’enquête vidéo-ethnographique" [Michel de Fornel (LIER-FYT) & Christian Licoppe]


Deuxième séance.



 

LIER-FYT
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas
Directeur: Cyril Lemieux
Directrice adjointe : Julia Christ
A629 - 54 Boulevard Raspail 75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 49 54 20 61
Prtncipaux contacts : voir ici

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER-FYT et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier-fyt_info-request[at]ehess.fr