Membres | Doctorants

Théo Leschevin

Théo Leschevin
Doctorant
Discipline : Sociologie
Institution(s) de rattachement : EHESS
Institution secondaire : Maynooth University

Coordonnées professionnelles

École des Hautes Études en Sciences Sociales


Laboratoire interdisciplinaire d’études sur les réflexivités


10, Rue Monsieur Le Prince


75006, Paris

theo.leschevin[at]gmail.com

Codirigé par Yannick Barthe (EHESS IMM-LIER) et Colin Coulter (Maynnoth University, Ireland), mon travail porte sur l’expérience du « processus de paix » nord-irlandais dans un petit quarter de Belfast Nord, Ardoyne. L’objectif est d’étudier les relations sociales et les régimes d’appartenances dans une zone souvent associée avec l’inimitié sectaire. À cette fin, j’examine la suspicion qui caractérise les rapports entre unionistes/protestants et nationalistes/catholiques à Ardoyne. En quoi la méfiance et ses dynamiques révèlent-elles des décalages inhérents à un processus de paix ? Comment la paix s’installe-t-elle lorsque la méfiance prévaut ?
Vingt ans après la fin du conflit civil entre ces deux communautés, l’inquiétude des uns vis-à-vis des autres façonne encore les cadres de la perception et les relations sociales des habitants. Dès lors que cette méfiance mène à des crises et qu’elle est débattue, elle amène les résidents à remettre en cause, à l’échelle de leur petit quartier, l’impératif de confiance auquel les invitent leurs porte-paroles politiques. Leur interprétation quotidienne de troubles laisse place à la négociation de problèmes et de responsables. Essayer de comprendre les ressorts de cette suspicion, c’est donc d’approcher le processus de paix « par en bas ». On suppose également que se méfier, ce n’est pas juste manquer de confiance : c’est un ensemble de pratiques et des savoir-faire, tenu par une vigilance toujours renouvelée et orientée.
Cette thèse repose sur l’étude de plusieurs situations de crises publiques et de moments du quotidien. Je travaille avec les habitants d’Ardoyne comme avec les intervenants extérieurs au district. Pour cela, je prolonge une enquête ethnographique entamée durant le master. Cela m’amène à mettre en place des entretiens semi-directifs et à examiner les archives et documents locaux.

Doctorant contractuel, bourse doctorale de l’EHESS-PSL (2017-2020)

 

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 (...)(...)

Lire la suite

La construction sociale du lait. Du lait de femme au lait de vache

Journée(s) d'étude - Mercredi 10 mai 2017 - 08:30Cette journée d’étude repose sur la confrontation des différentes perspectives développées par les sciences humaines et sociales sur le lait afin d’appréhender les relations réciproques du politique et du social qui se développent autour de cette (...)(...)

Lire la suite

Finance as a response to global environmental crises? Critical analysis of the ‘economicization’ of carbon emissions and biodiversity

Appel à communication - Lundi 22 mai 2017 - 20:00A conference hosted by theCentre for Globalisation and Governance, Universität Hamburg, GermanyDates: 29 Nov-1 Dec 2017Conveners: Eve Chiapello (EHESS Paris) and Anita Engels (Universität Hamburg)Submission deadline for paper proposals: 22 May 201 (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Yannick Barthe
Directeur adjoint : Cyril Lemieux
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr