Séminaires et ateliers | Séminaires à l'Ehess

Lectures en sciences sociales sur les temporalités

Animé par Edouard Gardella & Marc Bessin

1er vendredi du mois de 9 h à 12 h (salle 13, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 1er décembre 2017 au 1er juin 2018. Séance supplémentaire le 19 janvier (même horaire, même salle)

Le temps est au cœur de nombreux enjeux sociaux actuels : la durée et la productivité au travail, la pression de l’urgence exercée par certaines techniques commerciales et managériales, les assignations genrées à la sphère domestique et privée, l’articulation inégale entre travail et loisir, l’incertitude suscitée par la précarisation des conditions de vie, le développement durable et l’écologie, la prévention des risques, les rapports à la mémoire, l’obligation du projet, l’accélération de la modernité, et plus globalement une incitation diffuse à la rentabilisation des existences individuelles dans des mondes sociaux concurrentiels… Le temps est aussi au cœur des réactions individuelles et collectives à ces processus, comme les Slow Movements, les techniques de bien-être individuel, les politiques de protection sociale, les outils de la prospective ou les politiques urbaines dites temporelles. Quels sont alors les outils proposés par les sciences sociales pour analyser ces dynamiques contemporaines ?

Ces enjeux font déjà l’objet de travaux spécialisés, mais ce séminaire de lectures propose de fonctionner comme un espace où s’élaborent des outils conceptuels et méthodologiques pour appréhender spécifiquement leurs dimensions temporelles.

L’année 2016-2017 a été consacrée à un tour d’horizon des travaux classiques de sciences sociales, qui a permis d’aborder plusieurs questions théoriques : les rythmes sociaux, à partir des travaux de l’école durkheimienne (Durkheim, Hubert Mauss) ; les enjeux de la quantification du temps (Sorokin et Merton, Thompson, Rosa) ; l’articulation des horizons temporels, individuels ou collectifs (Halbwachs) et ses transformations historiques (Koselleck, Bourdieu) ; les enjeux de pouvoir manifestés par des inégalités temporelles (Bourdieu, Schwartz), avec un focus fait sur la production des rapports de genre par les rapports temporels (Haicaut, Le Feuvre) ; l’esquisse d’une sociologie des pratiques temporelles, à partir des travaux d’Elias, Zerubavel, Grossin et Flaherty.

La deuxième année de ce séminaire se poursuivra en prenant appui sur les travaux classiques vus l’année précédente, ainsi que sur d’autres travaux, pour proposer une sociologie des (dé)synchronisations.

Ce séminaire, annuel, s’adresse à tous les étudiants et chercheurs intéressés par le temps soit comme objet à part entière, soit comme élément ponctuel de leur analyse. Il sera validé par des travaux d’exposés et de fiches de lecture.

Vendredi 1er décembre 2017 : Vers une sociologie pragmatique du temps ? Registres de « temporation » et compétences temporelles (Introduction et présentation générale)

Vendredi 19 janvier 2018 : Enquêter sur les rythmes sociaux : le travail de (dé)différenciation des moments sociaux

Vendredi 2 février 2018 : Enquêter sur les durées sociales : initier/prolonger/arrêter des moments sociaux

Vendredi 2 mars 2018 : Enquêter sur les tempos sociaux : accélérer/ralentir le déroulement de moments sociaux

Vendredi 6 avril 2018 : Enquêter sur les temporalisations : mémorisation, projection, attention

Vendredi 4 mai 2018 : Enquêter sur les (dé)synchronisations sociales : des exemples empiriques

Vendredi 1er juin 2018 : Vers une sociologie générale des (dé)synchronisations sociales ?

Pour plus d'informations, consulter la page du séminaire sur le site de l'Ehess.

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

Camilo León-Quijano a remporté la quatrième édition du prix du diaporama sonore

Prix et distinctions - Doctorant en sociologie à l’EHESS, Camilo León-Quijano a remporté le prix du diaporama sonore 2017 avec son travail consacré à des adolescentes joueuses de rugby à Sarcelles. Le prix est décerné par Diapéro, Libération et Fisheye Magazine. Le diaporama sonore est consultab (...)(...)

Lire la suite

Health, Reproduction and Sexuality: Neoliberal-Authoritarian Modes of Governing the Woman’s Body in Turkey

Appel à communication - Mercredi 06 décembre 2017 - 20:00Neoliberalism has been hegemonic for the last three decades in many parts of the world, with its consequences of dismantling of welfare states, imposition of austerity measures, restructuring of health systems, and rising conservatism and (...)(...)

Lire la suite

Design graphique et recherches en sciences sociales

Exposition - Lundi 13 novembre 2017 - 19:00À l'occasion du cinquantième anniversaire de la publication de la Sémiologie graphique de Jacques Bertin, un projet de recherche a été initié à partir des productions du Laboratoire de Graphique créé et dirigé par le cartographe et sémiologue Jacques Be (...)(...)

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Yannick Barthe
Directeur adjoint : Cyril Lemieux
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr