|


	État et société politique

État et société politique

Bruno Karsenti , Dominique Linhardt
Paris,  Editions de l'EHESS, Raisons pratiques- Vol 27, 2018 

La question de l’État, dans les sciences sociales, ne peut se cantonner à étudier les rapports entre l’État et la société. Bien que souvent spontanément présente dans ces disciplines, une telle représentation les condamne de facto à démissionner devant l’État et à adopter des langages étrangers à leur épistémologie.

 

Au mythe de la dissociation de l’État et de la société, les sciences sociales sont obligées d’opposer une autre conception de l’État qui le maintient dans une étroite dépendance de l’ensemble social dont il est un élément de différenciation. État et société ne sauraient par conséquent être considérés comme deux entités de nature équivalente, car l’un est contenu par l’autre. Cela n’empêche pas toutefois de reconnaître à l’État une place prééminente et de concevoir qu’il participe à la reproduction des rapports sociaux de pouvoir. La perspective sociologique donne ainsi à l’État une physionomie particulière. Elle fait porter des exigences fortes sur l’enquête empirique. Elle modifie également profondément le concept de l’État lui-même.

 

Les contributions à ce volume, qui proviennent de la plume de juristes et de politistes, d’anthropologues, de sociologues et de philosophes, ont en commun d’assumer cette perspective dans ses attendus et ses conséquences. Elles jettent ainsi une lumière plus réaliste aussi bien sur la genèse historique de l’État, telle qu’elle procède de l’avènement des sociétés modernes, que sur l’expérience politique que nous faisons, dans la vie sociale telle que nous connaissons aujourd’hui, de l’État et du rôle qu’il y joue comme institution.

 

 

Sommaire
 

 Présentation

 

 La question sociologique de l’État

 

♦ Hermann Heller. État

♦ Olivier Jouanjan. Lire Hermann Heller, théoricien de l’État sous Weimar

 

 

 L’expérience de l’État

 

♦ Dominique Linhardt. L’État de société. Considérations sur la méthode

♦ Danny Trom. L’expérience duale de l’État-nation

♦ Adèle Blazquez. Désirs de justice, attente de l’État et recours à la violence. Appréhension des homicides à Badiraguato, Sinaloa (Mexique)

♦ Bruno Karsenti. Éthicité et anomie. De la philosophie sociale à la sociologie de l’État

 

Genèses de l’État

 

♦ Julia Christ. La naissance de l’État-nation à partir de la dette. Sociogenèse de l’État moderne selon Marx

♦ Francesco Callegaro. L’État en pensée. Émile Durkheim et le gouvernement de la sociologie

♦ Johan Giry et Jean-Philippe Heurtin. Le règne et l’administration. La Herrschaftssoziologie wébérienne comme sociologie du gouvernement

 

Institutions de la société politique

 

♦ Albert Ogien. L’État, le peuple, le monde. Une conception pluraliste de la souveraineté politique

♦ Ariel Wilkis. Quand l’argent vient de l’État. Hiérarchies monétaires et antagonismes moraux dans la politique d’assistance aux classes populaires argentines

♦ Benjamin Lemoine. Dettes et devoir d’État. Les obligations d’État entre crédit financier, ordre social et morale politique

♦ Timothy Mitchell. Les limites de l’État. Au-delà des approches étatistes et de leurs critiques

En savoir plus sur l'ouvrage

EHESS
CNRS

flux rss  Actualités

Plus d'actualités

 

LIER-FYT
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités - Fonds Yan Thomas
Directeur: Cyril Lemieux
Directrice adjointe : Julia Christ
A629 - 54 Boulevard Raspail 75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 49 54 20 61
Prtncipaux contacts : voir ici

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER-FYT et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier-fyt_info-request[at]ehess.fr