Membres | Membres statutaires

Bruno Karsenti

Bruno Karsenti
Directeur d'études
Discipline : Philosophie
Institution(s) de rattachement : EHESS

Champs de recherche

Modernité, politique, philosophie des sciences sociales

Coordonnées professionnelles

École des Hautes Études en Sciences Sociales
Laboratoire interdisciplinaire d'études sur les réflexivités

10, Rue Monsieur Le Prince
75006, Paris

karsenti[at]ehess.fr

0033 (0)1 53 10 54 73

Né en 1966, Bruno Karsenti a enseigné aux universités d’Aix-Marseille, de Lyon, de Paris I, avant de rejoindre l’EHESS où il ensigne depuis 2006. Il a dirigé l’IMM et le GSPM entre 2009 et 2013.

Il a étudié la tradition sociologique et anthropologique, et la place qu’elle occupe dans la formation de la pensée politique moderne. Son approche des questions politiques se fonde sur l’apport spécifique des sciences sociales et le déplacement conceptuel qu’elles opèrent. Il a publié des livres consacrés à Mauss, Durkheim et Comte, a édité certaines œuvres de Tarde, de Lévy-Bruhl, ou encore de Bergson. Il a analysé le paradigme structural, pragmatiste et phénoménologique en sciences sociales. Il s’est aussi attaché à suivre la voie de la psychanalyse dans la définition d’une identité collective de type proprement politique. Dans D’une philosophie à l’autre, paru en 2013, il caractérise et illustre la nouvelle pratique de la philosophie qu’induit la prise en compte des sciences sociales comme formation de savoir et pratique de connaissance constitutives de ce qu’on nomme modernité.

En 2013, la médaille d’argent du CNRS lui a été décernée pour l’ensemble de ses travaux.

 

Parmi les dernières publications

 

L’homme total. Sociologie, anthropologie et philosophie chez Marcel Mauss. PUF, 1997, rééd. Quadrige, 2011.

Politique de l’esprit. Auguste Comte et la naissance de la science sociale, Hermann, 2006.

La société en personnes. Etudes durkheimiennes, Economica, 2006.

Moïse et l’idée de peuple. La vérité historique selon Freud, Le Cerf, 2012.

D’une philosophie à l’autre. Les sciences sociales et la politique des modernes, Gallimard, 2013.

L'Allemagne au-dessus de tout. Commentaire à vive voix, Editions de l'EHESS, 2015.

La question juive des modernes. Philosophie de l'émancipation, PUF, 2017.

EHESS
Institut Marcel Mauss
CNRS

flux rss  Actualités

3ème édition des Rencontres Annuelles d'Ethnographie (RAE)

Journée(s) d'étude - Jeudi 24 novembre 2016 - 09:003ème édition des Rencontres Annuelles d'Ethnographie (RAE).Organisées autour de 13 ateliers thématiques réunissant des doctorant.e.s et des chercheur.e.s de différentes disciplines en sciences sociales pour échanger sur la pratique de l'ethnographie, les RAE seront également le lieu de deux conférences plénières animées par Ann Mische (professeure de sociologie à l’Université Notre Dame, Etats Unis), et Véronique Bénéï (directrice de recherches CNRS, LAIOS-IIAC).Le programme complet des deux journées est disponible sur le carnet des rencontres. L'équipe de communication peut aussi être contactée via la page facebook des rencontres ou à l'adresse mail suivante : rae2016ehess@gmail.com.L’événement est ouvert à tout-te-s, sans frais d’inscription.

Lire la suite

Le discours à l’intersection des pratiques sociales et des pratiques langagières : remarques sur l’Amérique latine

Journée(s) d'étude - Mardi 18 octobre 2016 - 14:00Le discours bénéficie d'une existence paradoxale : constitutif de l'espace social, il est à l’origine des rapports de pouvoir et d’opinion dans une société ; en même temps, le discours est constitué par l'espace social à travers des pratiques quotidiennes qui rendent possible la circulation du discours et qui le mettent « en scène ». Pour cette raison, le discours se trouve à l'intersection entre la langue et la société. En ce qui concerne spécifiquement l'analyse du discours (AD), ce champ disciplinaire, issu de la convergence de différents courants de recherche (linguistiques, sociologiques, philosophiques, anthropologiques et historiques), participe à un processus de « mondialisation des connaissances théoriques », dans lequel des « traditions théoriques précédemment séparées donnent naissance à des cultures scientifiques hybrides » (Angermuller, 2013: 72). Ces traditions théoriques représentent les bases de l’analyse du discours, champ disciplinaire en expansion continue aujourd'hui. En ce sens, ces journées d'études entendent mettre en évidence le fait que la compréhension efficace du phénomène linguistico-discursif passe par un examen attentif des pratiques sociales, en général, et des pratiques langagières, en particulier.L'objectif est de comprendre, dans quelle mesure, le discours dès son émergence historique, s’articule aux enjeux sociaux et aux événements, et également dans quelle mesure les pratiques sociales représentent et diffusent les discours qui sont à leur origine, en renforçant ainsi l'existence paradoxale du discours. Comment les discours participent-ils aux rapports de pouvoir et d'opinion dans l'espace social ? Nous tenterons de répondre à cette question en prenant comme exemples quelques cas en Amérique latine. Quel est le rôle de l'histoire et de la mémoire dans la constitution des discours contemporains qui circulent, dans cette partie du monde, notamment concernant la construction des discours politiques, des mouvements sociaux et également des pratiques racistes ? Les travaux qui seront présentés par des chercheurs de différents pays latino-américains ayant en partage l’analyse du discours comme thème de réflexion aborderont différentes approches théoriques et méthodologiques.InterventionsUne histoire officielle de l'oubli versus une mémoire de l'histoire officielle, Morgan Donot ( Présidente de l’Association ADAL, Docteure associée au CREDA CNRS - UMR 7227 Paris 3 – Sorbonne Nouvelle)Le mouvement noir au Brésil et la genèse de la formule « conscience noire », Helio Oliveira (EHESS / UNICAMP-Fapesp)La linguistique au/du Brésil : une lecture discursive, Marco Antonio Almeida Ruiz (EHESS /UFSCAR- FAPESP)Les stratégies de circulation et événement de petites phrases en politique : le cas de « Return, Lula », Tamires Bonani (Sorbonne Nouvelle/UFSCAR- FAPESP)Construction du sujet politique « femme » pendant la campagne politique brésilienne : la femme politique, Livia Pires (LABOR / UFSCAR - FAPESP)

Lire la suite

Internationalisaton de la recherche scientifique

Débat - Mardi 18 octobre 2016 - 14:00La Revue française de sociologie, les Presses de Sciences Po, le Centre d’Etude des Mouvements Sociaux et le Groupe Sciences et Technologies de l’Institut Marcel Mauss (UMR CNRS-EHESS) sont heureux de vous convier à assister à une table ronde qui se déroulera le 18 octobre 2016, de 14h à 16h, à l’EHESS, 190 avenue de France à Paris (salles 640-641 au 6e étage), à l’occasion de la parution du dernier numéro de la Revue française de sociologie consacré à l’internationalisaton de la recherche scientifique, coordonné par Michel Dubois, Yves Gingras et Claude Rosental.Cette table ronde sera animée par Claude Rosental et réunira plusieurs contributeurs (Thibaud Boncourt, Michel Grossetti, Pierre-Benoît Joly, Morgan Jouvenet, Vincent Simoulin), ainsi que Louis-André Vallet (directeur de la Revue française de sociologie). Elle sera suivie d’un pot amical.Entrée libre.Informations complémentaires : guillaume.braunstein@ehess.fr 

Lire la suite

Plus d'actualités

 

LIER
Laboratoire interdisciplinaire
d'études sur les réflexivités
Directeur: Yannick Barthe
Directeur adjoint : Cyril Lemieux
10,  Rue Monsieur Le Prince
75006 Paris

Tel : 33 (0) 1 53 10 54 60
Fax : 33 (0)1 53 10 54 53
Mail : lier[at]ehess.fr

 

Si vous souhaitez recevoir les informations relatives aux activités du LIER et de ses membres, nous vous invitons à vous inscrire sur notre liste de diffusion en envoyant un message à l'adresse:
lier_info-request[at]ehess.fr